PBR : la mobilisation continue, le Ministère de la Culture s’occupe du dossier !

images

 

Depuis un an, nous avons manifesté notre inquiétude quant à l’avenir de la Petite Bibliothèque Ronde. Nous avons interpellé plusieurs fois le maire et son adjoint à la culture à ce sujet qui nous traitaient de menteurs lorsque nous évoquions leur volonté de fermer ce lieu.

Interrogé au conseil municipal du 12 octobre 2016 par les élus socialistes, le maire a refusé de communiquer  les études préparatoires, les financements prévus, les autorisations nécessaires et  le planning prévisionnel des travaux parce qu’il n’y en a pas !

Il n’y a donc aucune urgence à fermer le lieu et d’élever un mur contre la lecture et la culture.

Depuis cet été, la mobilisation se poursuit pour soutenir les dirigeants et le personnel de l’association La Petite Bibliothèque Ronde qui veulent continuer à faire vivre la bibliothèque et son projet de bibliothèque innovante au coeur d’un quartier populaire.

Militants associatifs, habitants du quartier, élus locaux et amis de la bibliothèques en France comme à l’étranger, la pétition de soutien à la PBR a déjà réuni plus de 4000 signatures.

Un appel de 6 intellectuels dans Libération du 27 octobre 2016 a contribué à populariser la situation de la PBR au niveau national. Le Ministère de la Culture a été saisi du dossier et doit rencontrer prochainement les responsables de l’association.

Sur le plan judiciaire, une première victoire a ébréché le mur contre la culture érigé autour de la bibliothèque par le maire : des ouvertures ont été aménagées à plusieurs endroits pour permettre des issues de secours. La destruction complète de cette palissade inutile et dangereuse doit maintenant être obtenue.

Sauver la Petite Bibliothèque Ronde Libération du 27 octobre 2016

 

Signez la pétition : la Petite Bibliothèque ronde doit rester dans ses murs d’origine en copiant le lien ci-dessous :

https://www.change.org/p/la-mairie-de-clamart-la-petite-bibliothèque-ronde-doit-rester-dans-ses-murs-d-origine?

Vous aimez cet article? Partagez-le!

Les commentaires sont fermés.